Licence Sciences du langage

Structure des parcours

 

Aux Semestre 1 et Semestre 2, l’enseignement prend la forme d’un tronc commun à l’intérieur duquel existent trois itinéraires pédagogiques (trois types de complémentaires) : « Sciences humaines ». «Anglo-américain pour SDL» (pour Français langue étrangère -FLE). « Lettres Modernes » (pour Professorat des écoles ; voir plus bas). 

À partir du Semestre 3, la licence de Sciences du langage (SDL) est divisée en deux parcours-types qui prolongent et approfondissent les enseignements complémentaires proposés en première année. 

À partir du Semestre 5, un troisième parcours est proposé, qui peut être pris à partir de chacun des deux parcours suivis en L2.

 



Parcours Langage et Sciences humaines (L2-L3)

 

Pour les étudiants qui souhaitent une formation généraliste en sciences du langage et se destinent vers la recherche ou les métiers liés aux SDL. Ce parcours a pour objet de valoriser l’interdisciplinarité caractéristique de la formation nanterroise. Il est fortement ancré dans le domaine des sciences humaines (en particulier: psychologie, anthropologie et sociologie) et orienté vers la linguistique cognitive et la linguistique des interactions verbales. Il s’adresse aux étudiants souhaitant accéder aux métiers du type 'chargé de communication', 'assistant d’édition' (plus généralement Métiers du Livre), 'rédacteur technique', 'assistant en ressources humaines' ou 'chargé d’enquêtes', ou continuer leurs études en Master mention «Sciences du langage », ou préparer un concours (concours d’entrée dans les écoles d’orthophonie, concours de la Fonction Publique). La spécialisation propre à ce parcours commence dès le S1 où nous proposons un bloc d’enseignements complémentaires relevant du domaine sciences humaines.

 

Parcours Sciences du langage et didactique (L2-L3)

 

Il regroupe deux itinéraires pédagogiques :

 

1. Professorat des écoles. Ce parcours permet de viser une formation disciplinaire polyvalente et d’envisager de se préparer dans de bonnes conditions au concours. Ce parcours est destiné aux étudiants qui souhaitent  s'orienter vers le métier de Professeur des Ecoles : il associe une formation solide en matière de langage (discipline transversale pour tous les apprentissages à l'école), une première initiation à la didactique et à la pédagogie  (parcours personnalisé et préprofessionnalisation SUFOM -Service Universitaire de FOrmation des Maîtres(ses)), et une consolidation des compétences en vue de la préparation du concours de Professeur des Ecoles (en langue, mathématiques, littérature). Ce parcours est pluridisciplinaire : les étudiants acquièrent une culture et des compétences à la fois dans le domaine littéraire, dans le domaine des mathématiques (SUFOM) et dans celui des sciences humaines. Cette pluridisciplinarité permet cependant aux étudiants d’envisager d’autres orientations professionnelles, en disposant d’une solide base culturelle, d’une bonne maîtrise de l’expression et d’une réelle autonomie de travail. Les enseignements complémentaires associés à ce type de parcours sont centrés sur l’acquisition de connaissances littéraires, fondamentales pour la préparation au concours. En L1, la spécialisation est exclusivement littéraire (S1 : Histoire littéraire 1, Littérature comparée 1, Texte et image 1 ; S2 : Histoire littéraire 2, Littérature comparée 2, Texte et image 2). En L2 et L3, les enseignements littéraires sont combinés avec un enseignement de psychologie cognitive ou de SDL (acquisition du langage ou didactique ou francophonie ou histoire de la langue) : S3: Vers, poème, poésie; La littérature d’idées ; Langage, acquisition et apprentissage 1. S4 : Littératures francophones style/stylistique, Didactique générale et Francophonie ; S5: Littérature dramatiqueTextes/intertextes, Littérature pour la jeunesse, Langage, acquisition et apprentissage 2. S6 : Les théories du texte, Littérature et sérialité, Traitement cognitif des textes, images et hypermédias ou Histoire de la langue).

 

2. Français langue étrangère (FLE, « anglo-américain pour SDL »). Ce parcours s’adresse aux étudiants comptant s'orienter vers l’enseignement du français à des locuteurs non natifs. Le Français langue étrangère relève d’une formation reconnue au niveau national et permet en particulier de solliciter des postes d’assistant de français à l’étranger. Les enseignements complémentaires correspondant à ce parcours visent surtout le renforcement en langues étrangères (anglais),  indispensables pour optimiser sa formation en FLE. Les étudiants de ce parcours recevront également des enseignements de Lettres Modernes, une bonne formation en littérature faisant partie du profil de l'enseignant FLE. En S5 et S6, l'étudiant intéressé par cette spécialisation peut choisir le module FLE du Parcours Personnalisé de l’étudiant. Les enseignements proposés dans le cadre de ce module permettent d’acquérir les bases de la didactique des langues vivantes étrangères (initiation aux différentes méthodologies d'enseignement d'une langue étrangère) et de se familiariser avec l'Apprentissage réflexif d'une langue inconnue. Ce cours a pour objectif la sensibilisation aux problèmes d’apprentissage initial d’une langue étrangère à travers une véritable expérience personnelle. En S6, l'apprentissage didactique est centré sur l'enseignement du français langue étrangère (EC Didactique du FLE: initiation aux aspects théoriques et pratiques de l'enseignement / apprentissage du français comme langue non maternelle). Le cours de Littérature française pour le FLE, consacré à la transmission d’une connaissance des grands auteurs et des grands courants de la littérature française des XIXe et XXe siècles (réalisme, naturalisme, roman et poésie d’après guerre, littérature d’expression française), complète le module FLE du S6. Il vise  une approche culturelle de la langue concernée.  
Plus d'infos sur ce parcours à ce lien.

 

Ces deux parcours permettent d’accéder de plein droit au master de Sciences du langage (parcours Fonctionnements linguistiques et disfonctionnements langagiers).

 


Parcours Traitement informatique des corpus (L3)

 

Le parcours TIC propose un certain nombre de cours introduisant la problématique du traitement automatique d’un corpus de textes, ces textes pouvant être de domaines (histoire, philosophie, etc.) comme de genres (journalistique, scientifique, etc.) très variés.

L’objectif est à la fois appliqué (savoir traiter un corpus – i.e. lui appliquer les bons outils – pour extraire certains types d’informations) et théorique (comprendre comment fonctionnent de tels outils et ce qu’on peut attendre d’eux). Les connaissances théoriques touchent à quatre domaines :

-          l’analyse du discours s’intéresse aux textes en tant que productions langagières dans un contexte donné, ce qui détermine le « genre » d’un texte ;

-          la logique, initialement développée pour la modélisation du raisonnement, est à la base de la programmation informatique comme de la notion de grammaire formelle ;

-          l’algorithmique s’intéresse à la définition, à la modélisation et au développement de solutions informatiques à des problèmes de classement de données, de recherche d’éléments ou de motifs, de résolution de contraintes, etc. ;

-          les statistiques permettent, par un traitement numérique des occurrences des mots et de leurs appariements, de décider quels sont les éléments les plus pertinents d’un texte ou d’un corpus de textes.

Ce troisième parcours permet d’accéder de plein droit au master de Sciences du langage et au master Traitement automatique des langues.

Mis à jour le 09 juillet 2016